On va pas se prendre la tête

Ah les cheveux, tout un programme … on les trouve trop raides ou trop ondulés, trop fins ou trop épais, trop longs ? … coupez, mais attention, pas trop courts …, trop ternes ? on suggère des mèches, mais pas trop claires alors … bref, on n’est jamais contentes !

Alors, pourquoi pas l’option nature « cheveux dans le vent » avec un joli serre-tête ? On vous donne deux ou trois modèles, et ensuite, c’est à vous de jouer, de les adapter selon vos envies ou de les coordonner avec les couleurs de la petite robe que vous venez de dénicher … vous allez voir, le virus s’attrape vite, et on en fabrique pour nous, pour nos filles, ou même pour nos ados mâles à cheveux longs .. on en offre à des amies, des cousines … c’est la folie des « head bands », il y en aura pour tous et toutes …

On commence avec ce modèle très simple fait à partir d’un élastique en caoutchouc, et d’une bande de tissu .. ici, on a même choisi de recycler un vieux tee-shirt … tout doux …

Pour le tissu, coupez une bande d’environ 50 cm de long et de 12 cm de large, ça dépend de la largeur finale que vous souhaitez … 12 cm donne un serre-tête de 5 cm de large une fois terminé. On plie le tissu endroit sur endroit et on pique sur toute la longueur à 1 cm du bord pour former un tube. Retournez le tissu sur l’endroit … et pour ça, voilà un petit truc : accrochez ensemble avec une épingle un ruban à une extrémité du tube, et accrochez une épingle à nourrice à l’autre bout du ruban. En partant du côté où votre ruban est accroché au tissu, enfilez votre ruban à l’intérieur du tube de tissu en « poussant » votre épingle à nourrice, et quand elle ressort de l’autre côté, vous tirez et le tube se retourne … magique !  (source)

Pliez ensuite les extrémités en pointe :

Rabattez autour de votre élastique en caoutchouc :

Et faites une piqûre en triangle :

Refaites la même opération de l’autre côté, et c’est fini  … 10 mn, montre en main !

Autre exemple, toujours avec un élastique en caoutchouc … et là, tout est possible. L’idée est de confectionner une tresse à partir des matériaux que vous voulez et de la fixer, soit en cousant les extrémités de la même manière que précédemment, soit en faisant simplement un noeud comme sur le modèle. Là, on a choisi de tresser ensemble une lanière de cuir, un ruban et une chaînette :

Ici, on a choisi de tresser des bandes de tissu déchirées :

Et, on pourra aussi imaginer des chaînettes en crochet, de la cordelette pour un look marin, des rubans de velours ou de liberty pour un après-midi chic … rien ne nous arrête …

Voir aussi ici, sur le même principe, ces bandeaux faits à partir de tee-shirt recyclés … ne plus jeter un seul vieux tee-shirt, compris ?

Troisième exemple pour les couturières en herbe … on se donne un peu plus de mal, mais quel résultat !

La réalisation se fait en 2 étapes (le patron est ) :

On fabrique d’abord la partie centrale, puis, la patte arrière dans laquelle on enfilera une bande élastique, avant de coudre les 2 parties ensemble.

Pour des explications plus détaillées, rendez-vous sur ce site, très sympa.

Enfin, nostalgiques des années 50, ce modèle est pour vous … jetez donc un oeil !

Ah, je vais peut-être bien me laisser pousser les cheveux, moi !

2 réflexions au sujet de « On va pas se prendre la tête »

  1. Du coup, fini, les pinces? Peut-être LA solution à mes problèmes….. Sujet d’actualité !! J’essaie!

Les commentaires sont fermés.